Blog

Comment obtenir la citoyenneté européenne ?

27 Déc. 2021 - Catégorie: Blog /
obtenir citoyennete europeenne

Les passeports européens sont parmi les passeports les plus convoités au monde.

Qu'entendons-nous par-là ? C'est simple. Les citoyens européens peuvent entrer dans 153 pays sans visa, ce qui fait du passeport de l'Union Européenne l'un des documents de voyage les plus recherchés.

Des milliers de ressortissants de pays tiers deviennent citoyens européens partout dans le monde. Alors comment faire ?

Dans ce guide complet, nous examinons comment devenir citoyen européen si vous n'êtes pas né dans un pays de l'Union Européenne.

Sommaire

Qu'est-ce qu'un citoyen européen ?

Un citoyen européen est un citoyen d'un État membre de l'Union européenne qui jouit du droit à la libre circulation, à l'établissement et à l'emploi dans les 27 pays de l'Union.

Pour obtenir la citoyenneté européenne, vous devez demander la citoyenneté dans un pays de l'Union européenne.

Bien que le processus pour devenir citoyen européen varie selon les états, en général, l'exigence minimale est que vous viviez dans le pays pendant un certain temps, que vous fournissiez une preuve de résidence légale dans le pays et déposiez votre demande de citoyenneté européenne.

Avantages de devenir citoyen de l'UE ?

Être citoyen de l'Union Européenne présente de nombreux avantages. La citoyenneté européenne vous confère des droits de travail illimités dans un État de l'Union Européenne, ainsi qu'une mobilité internationale et une liberté d'opportunités accrues.

Voici quelques-uns des avantages de devenir citoyen de l'Union Européenne :

  • Pleins droits de travail et de résidence dans les 27 pays de l'Union Européenne
  • Accès à un vaste choix d'enseignement supérieur et de bourses
  • Aide au développement de votre entreprise avec une protection complète de l'Union Européenne
  • Droit à la protection consulaire par les États membres de l'Union Européenne
  • Prestations de soins de santé nationales
  • Voyagez sans visa dans 153 pays
  • Posséder une propriété sans permis
  • Un passeport européen vous donne un plan B en temps de crise
  • Le passeport européen peut être transmis aux générations futures

Comment devenir un citoyen européen ?

Si vous examinez votre situation personnelle et décidez finalement que la citoyenneté européenne est la solution à vos besoins, il existe différentes manières d'obtenir la citoyenneté européenne.

Ces options reflètent les quatre chemins différents vers la citoyenneté :

  • Citoyenneté par filiation – Si vous avez un parent, un grand-parent et, dans certains cas, un arrière-grand-parent qui est ou était citoyen d'un pays européen et que vous remplissez certaines conditions, vous pouvez demander la citoyenneté de ce pays.
  • Citoyenneté par naturalisation – Dans la plupart des pays du monde comme en Europe, vous pouvez acquérir la citoyenneté en devenant d'abord un résident légal, puis en maintenant cette résidence pendant un certain nombre d'années. Le temps requis est généralement d'au moins cinq ans, mais il peut être aussi bas qu'un an dans certains cas.
  • Citoyenneté par investissement – Vous investissez dans le pays et, en retour, le pays vous accorde la citoyenneté.
  • Citoyenneté par exception – Un organisme gouvernemental (le Parlement, le Premier ministre, le président, etc.) a le pouvoir de vous accorder la citoyenneté, souvent sur la base de mérites exceptionnels.

Citoyenneté par descendance ou filiation

La citoyenneté par filiation est le moyen le plus courant d'obtenir la citoyenneté en Europe, ou du moins c'est la première option qui vient à l'esprit lorsque la plupart des gens envisagent le processus.

Bien que courants en Europe, certains de ces programmes peuvent être très arbitraires et prendre beaucoup de temps.

Belgique :

Les conditions de citoyenneté belge peuvent devenir assez compliquées et dépendent de la date de votre naissance ainsi que de la situation de vos parents au moment de votre naissance.

Allemagne :

L'Allemagne n'autorise la citoyenneté par filiation qu'à une génération. En d'autres termes, si votre parent était citoyen allemand au moment de votre naissance, vous pouvez demander la nationalité allemande.

L'Allemagne est très sélective quant aux personnes autorisées à obtenir la nationalité allemande par filiation et encore plus restrictive quant à celles qui peuvent conserver leur deuxième nationalité.

France :

Les enfants nés en France de citoyens étrangers peuvent demander la nationalité française par descendance à l'âge de 16 ans et obtenir la citoyenneté à part entière à 18 ans, à condition que la France soit leur résidence principale depuis cinq ans consécutifs depuis l'âge de 11 ans.

Citoyenneté par naturalisation

Résidence :

La plupart des pays d'Europe accordent la citoyenneté de l'UE aux personnes qui résident légalement dans le pays. L'exigence est que la personne maintienne d'abord sa résidence dans le pays pendant un certain nombre d'années.

La plupart des pays exigent que vous y vivez pendant au moins 5 ans, bien que certains puissent avoir des exigences de résidence plus longues.

Par exemple, vous devez vivre en Allemagne pendant 8 ans pour obtenir un passeport. En France ou au Pays-Bas, il suffit d'être résident depuis 5 ans, et en Belgique 3 ans seulement.

Mariage :

Si votre conjoint est citoyen d'un pays de l'UE, vous pourrez peut-être demander la citoyenneté par son intermédiaire.

Selon le pays de la citoyenneté de votre conjoint, le mariage avec un citoyen de l'UE peut raccourcir le temps dont vous avez besoin de résider dans le pays avant de demander la citoyenneté.

En Suède ou en France, vous devez normalement résider dans le pays pendant 5 ans avant de demander la citoyenneté. Cependant, si vous êtes marié ou en partenariat enregistré avec un citoyen suédois, vous n'avez besoin d'y résider que pendant 3 ans.

Pour la Belgique, le temps de résidence reste à 3 ans.

Mais pour l’Espagne, le temps de résidence pour pouvoir demander la nationalité passe de 10 ans à 1 an si votre conjoint est citoyen espagnol.

Citoyenneté par investissement

Un processus plus simple d’avoir la nationalité consiste à obtenir la résidence par investissement, puis à suivre le calendrier de naturalisation pour obtenir la citoyenneté.

Ceci est différent de la citoyenneté par investissement où vous obtenez automatiquement la citoyenneté après avoir effectué votre investissement.

En Europe, de nombreux programmes d'immigration d'investissement sont connus sous le nom de « Golden Visas ».

Espagne :

La méthode la plus courante pour obtenir un Golden Visa espagnol consiste à investir dans l'immobilier. Vous devez acheter un bien immobilier d'un montant d'au moins 500 000 €.

Il n'y a pas d'exigence de séjour minimum et vous pouvez obtenir la nationalité espagnole après paiement complet de votre nouvelle propriété.

Tous les membres de la famille peuvent voyager sans visa dans Schengen.

Portugal :

Le Golden Visa portugais propose des options d'investissement à partir de 250 000 €. Les titulaires d'un Golden Visa peuvent demander la résidence permanente et la citoyenneté après aussi peu que cinq ans.

Belgique :

La Belgique n'offre pas de Golden Visa sur la base de l'achat d'un bien immobilier, mais sur l'investissement.

Pour être éligible au Golden Visa belge, vous devez créer une entreprise et investir 350 000 à 500 000 € pour une durée de cinq ans.

Vous ne pouvez obtenir la nationalité belge qu'après cinq ans de résidence.

Et comment devenir citoyen Suisse ?

Comme la Norvège ou le Royaume-Uni, la Suisse ne fait pas partie de l’Union Européenne est donc devenir citoyen suisse ne vous donne pas la citoyenneté européenne.

Le passeport suisse a la réputation d'être l'un des passeports les plus difficiles d'Europe à obtenir, mais il offre des avantages de voyage - le passeport suisse se classe quatrième sur l'indice de puissance des passeports avec un accès sans visa à 155 pays.

Si vous prenez la nationalité suisse, vous pouvez conserver votre/vos nationalité(s) actuelle(s) (et donc avoir la double ou plusieurs nationalités) tant que votre pays d'origine l'accepte également.

Les étrangers n'ayant aucun lien de sang direct avec la Suisse par naissance ou par mariage doivent vivre dans le pays pendant au moins 10 ans avant de pouvoir demander la citoyenneté.

La citoyenneté suisse comprend essentiellement trois niveaux de citoyenneté différents : communal, cantonal et fédéral. Pour cette raison, des autorités communales, cantonales et fédérales sont impliquées dans le processus.

Le processus pour devenir citoyen suisse varie d'un canton à l'autre, mais il est généralement long et prend généralement plusieurs années.

L'obtention de la nationalité suisse peut également être un processus coûteux, car il existe trois niveaux d'autorisation ; par conséquent, des frais doivent être payés aux niveaux fédéral, cantonal et communal. Les frais fédéraux sont minimes, mais les frais cantonaux et communaux pour devenir citoyen suisse varient considérablement, certains facturent plusieurs centaines de francs, tandis que d'autres ont des frais s'élevant à quelques milliers de francs.

À Genève, par exemple, les frais sont basés sur le revenu, ce qui signifie que les hauts revenus peuvent être touchés avec un coût d'environ 4 000 francs pour les seuls frais cantonaux. Même si une personne se voit refuser un passeport suisse, elle doit toujours payer les frais.



Chez Small World, nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible et d'analyser votre comportement de navigation. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton "ACCEPTER TOUS LES COOKIES" ou définir ou refuser leur utilisation en cliquant sur le bouton "CONFIGURER LES COOKIES". Cliquez sur notre Politique en matière de Cookies pour plus d'informations.