BLOG

Pourquoi le coq est-il l’emblème de la France ?

30 Janv. 2019 - Catégorie: Culture
coq simbol français

Le trèfle d’Irlande, la rose d’Angleterre, le chardon d’Écosse, le poireau du Pays de Galles, sans oublier les Azzuri italiens.

Avec le début du Tournoi des 6 Nations 2019 pointant le bout de son nez, nous avons décidé de vous faire partager la culture des supporters de l’équipe de France et en particulier son emblème principal : le coq.

« Cocorico », l’onomatopée française pour le son du coq, est souvent utilisé pour exprimer la fierté nationale mais souvent avec une pointe d’ironie. Alors pourquoi ?

Le coq, aux origines romaines.

Depuis plus de 100 ans, l’équipe de France de football (depuis 1909) puis l’équipe de France de rugby (depuis 1912) portent fièrement un maillot orné du coq gaulois. Depuis sa première apparition sur les fameuses bandes bleues du maillot national, lors d’un match perdu 5-2 en Belgique en 1909, le coq est devenu le symbole sportif français incontestable et connu du monde entier, et a été notamment fièrement porté sur les poitrines de l'équipe vainqueur de la Coupe du monde de football en 1998.

Bien sûr, la forme du coq qui apparaît sur le maillot tricolore des différentes fédérations a radicalement changé au fil des années.

Auparavant, le coq avait une interprétation bien plus moderne, un symbole qui fut l’emblème non officiel de l'État français pendant des siècles et signe de son histoire, on peut aujourd’hui le retrouver sculpté dans de nombreux bâtiments à travers le pays.

Le coq rappelle les origines gauloises de la nation. Le coq fut en effet adopté symbole de notre pays, en raison d'un jeu de mots (estiment les linguistes), sur le mot latin pour coq « gallus », et « gallicus » qui désignait les habitants de la Gaule (ancêtre des Français). Et les Romains
considéraient les Gaulois comme des oiseaux bruyants et vantards, donc les coqs, qui ne faisaient pas le poids face aux « aigles » romains.

Et par esprit de contradiction, les rois de France reprirent cette moquerie pour en faire le symbole des Français en vantant la bravoure et le courage du coq. Le coq ayant une grande
valeur symbolique puisqu'il signifie foi et lumière. Le chant du coq chaque matin représente le triomphe de la lumière sur les ténèbres et du bien sur le mal. Et pour cette même raison, le coq est traditionnellement placé sur les clochers.

À la Renaissance il est rattaché à la nation française et représente le courage et la bravoure. Les rois Henri IV et Louis XIV ordonnèrent ainsi la fabrication de monnaies avec, gravé au revers, le coq royal. Et bien que le coq fût méprisé, en tant que symbole de la France, par Napoléon Ier, puis naturellement par Napoléon III, qui le considérait comme un animal de
basse-cour et donc pas digne de représenter la France, le symbole s’impose.

À partir de 1830, le coq gaulois arbore les boutons d’habit de la garde nationale et doit surmonter les drapeaux de celle-ci. On le fait figurer sur les principaux monuments officiels qui sont construit ou achevés. La grille du Palais de l’Élysée construite à la fin du 19 ème siècle en est ainsi ornée.

C’est à partir de la 1 ère guerre mondiale que le coq devient véritablement le symbole et force de l’unité du peuple français illustré fièrement sur les innombrables affiches et autres objets de propagande qui soutiennent le moral des combattants français.

Aujourd’hui, la république française lui préfère la Marianne en tant que symbole mais reste le symbole incontestable de la France dans le milieu sportif.

Le coq, emblème sportif de la France.

Les sportifs et sportives français se sont inspirés de cet emblème au cours des années et, par naturellement, le coq n’est pas seulement l’emblème de l’équipe de France de football.

L’équipe de rugby, de handball affiche également fièrement le coq sur son badge.

Mais lorsque le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a retiré le coq de son logo en 1997, il a provoqué une véritable vague d’indignation, avec des personnalités célèbres comme le grand coureur de fond Alain Mimoum, affirmant que c’était un changement qui attaquait les valeurs de la nation. Le coq n’est redevenu l’emblème du CNOSF qu’en 2015.

Le coq, reste aujourd’hui, un symbole de fierté pour les différentes équipes représentant la France et notamment celle du XV de France de rugby. En effet, il est courant de voir un coq envahir le terrain lors d’un match de rugby international joué en France, dans le tournoi des 6 nations par exemple qui débute ce vendredi soir avec un France – Pays de Galles à 21h00 au Stade de France. La France accueillera également l’Écosse en 3 ème journée du tournoi, le 23 février.

Programme de l’équipe de France au Tournoi des 6 Nations 2019 :

  • - France – Pays de Galles, le 1 er Février à 21h00
  • Angleterre – France, le 10 Février à 16h00
  • France – Écosse, le 23 Février à 15h15
  • Irlande – France, le 10 Mars à 16h00
  • Italie – France, le 16 Mars à 13h30

Aujourd’hui, même si le coq n’est pas reconnu officiellement comme un symbole de la France, il reste l’emblème patriotique des français reconnu dans le monde entier. Le coq gaulois est rouspéteur, râleur, arrogant, fier, beau parleur ou fanfaron ; des qualités ou des défauts que l’on attribut traditionnellement au français.

Le coq a, et continu de nous influencer jusque dans la langue française ou il apparaît dans de nombreuses expressions comme : « Passer du coq à l’âne » (passer d’un sujet à l’autre), « vivre comme un coq en pâte » (mener une existence confortable, être bien soigné), « sans crier cocorico » (sans crier victoire) ou bien entendu « être fier comme un coq » !

Nous utilisons des cookies et d'autres outils d'analyse qui nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site Web et à créer une expérience meilleure et plus adaptée pour nos utilisateurs. En sélectionnant "Accepter", vous acceptez notre utilisation des cookies. Obtenir plus d'informations.