Blog

Partir à Londres et trouver un travail sans parler anglais

18 Nov. 2021 - Catégorie: Blog /
londres parler anglais

Vous avez décidé de déménager à Londres pour travailler, pour acquérir une expérience professionnelle à l’étranger et perfectionner votre niveau d’anglais ?

Le Royaume-Uni, et Londres en particulier a depuis longtemps été un endroit populaire pour trouver un poste de travail et développer une expérience professionnelle. Cependant, les règles ont changé à la suite de la sortie du pays de l'Union Européenne en début de l’année.

L’idée paraît intéressante si l'on considère que le Royaume-Uni a la 6e économie mondiale et que de nombreuses entreprises internationales y sont présentes.

Le Royaume-Uni compte aujourd’hui pas moins de 3,55 millions de ressortissants non britanniques travaillant dans le pays.

Et en tant que citoyen non britannique, vous devez vous poser deux questions fondamentales avant de prendre la grande décision : pouvez-vous obtenir un permis de travail pour le Royaume-Uni et vos compétences en anglais sont-elles primordiales pour décrocher un travail ? Les réponses dans ce blog !

Sommaire

Le marché du travail au Royaume-Uni

Selon l'Office for National Statistics (ONS), le taux de chômage global au Royaume-Uni était de 3,9% en mai 2020. C'est le plus bas depuis 40 ans. Cependant, cela s'explique en partie par la croissance des contrats zéro heure, qui ont plus que quadruplé au cours de la dernière décennie pour atteindre 896 000 en 2019.

La croissance économique est concentrée à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre ; le chômage est plus élevé dans le nord de l'Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Le marché du travail de Londres est en plein essor avec 10 fois plus d'emplois proposés que la deuxième meilleure région du pays, mais bien sûr, il y a beaucoup plus de concurrence pour ces emplois.

Les plus grandes entreprises basées au Royaume-Uni en termes de part de marché en 2021 sont :

  • Unilever (biens de consommation)
  • AstraZeneca (pharmaceutique)
  • Royal Dutch Shell (pétrole et gaz)
  • BHP (exploitation minière)
  • Rio Tinto (exploitation minière)
  • GlaxoSmithKline (pharmaceutique)
  • HSBC (finance)

Exigences pour travailler au Royaume-Uni

Visas de travail

Le Royaume-Uni a modifié son programme d'immigration depuis son départ de l'UE en 2021.

Un nouveau projet de loi sur l'immigration a mis fin à la libre circulation depuis l'UE et a introduit un système basé sur des points pour tous les travailleurs étrangers, visant à attirer uniquement les travailleurs catégorisés comme « hautement qualifiés ».

Un nouveau système est entré en vigueur le 1er janvier 2021 :

Ainsi, le minimum pour prétendre à un visa de travail :

  • Votre poste doit être éligible pour un visa (liste à consulter ici).
  • Vous devez être payé au moins £25000/an (soit environ 29500 euros) ou le minimum pour votre secteur. Par exemple si votre futur employeur vous propose £27000/an mais que le minimum dans cette branche est £30000/an, vous ne serez pas éligible pour un visa.
  • Vous devez travailler pour une entreprise préalablement approuvée par le Home Office (l’immigration britannique) qui ont le droit d’employer des étrangers.

Ceux qui n'atteignent pas les seuils de compétences et de salaire n'auront que des voies limitées pour accéder aux visas liés au travail au Royaume-Uni, tels que le travail saisonnier, le travail temporaire et les secteurs présentant des pénuries spécifiques.

Exigences linguistiques pour travailler au Royaume-Uni

Si vous parlez une autre langue que l'anglais, vous aurez un gros avantage sur de nombreux candidats britanniques - dont la plupart ne parleront que l'anglais - mais vous devrez presque certainement être capable de parler anglais vous-même pour obtenir un emploi stable à Londres et dans le reste du pays.

Pour obtenir un visa de travail au Royaume-Uni, vous devrez peut-être prouver votre maîtrise de l'anglais.

Si votre anglais a besoin d'améliorer votre anglais, envisagez de suivre un cours dispensé par une école de langues. L'agence britannique des frontières dispose d'une liste de tests de langue qui répondent aux exigences du ministère de l'intérieur.

Il y a une pénurie de professeurs de langues au Royaume-Uni. Si vous êtes titulaire d'un diplôme universitaire et que vous un niveau minimum d'anglais, vous pourrez peut-être suivre un cours de troisième cycle pour vous permettre d'enseigner votre langue maternelle dans une école ou un collège anglais.

Être natif ou très bon locuteur d'une autre langue que l'anglais peut-être un énorme avantage lors de votre recherche d'emploi au Royaume-Uni.

Par exemple, vous pourriez viser des entreprises qui font des affaires avec la Chine, si vous parlez chinois, ou vous pourriez occuper un poste de professeur de langues étrangères modernes, si vous parlez couramment le français, l’arabe, l'italien, le mandarin ou l'espagnol.

Peut-on toujours partir à Londres pour un job d’été ou apprendre l’anglais ?

Malheureusement pour le moment les choses sont encore compliquées et les exigences depuis le brexit et la sortie du pays de l’UE sont encore difficiles mais peuvent encore changer.

Si vous êtes déjà sur place et que vous avez un droit de résidence : pas de problème puisque vous pouvez prétendre à n’importe quel type d’emploi.

Si vous n’avez pas encore ce statut, il n’y a pas à l’heure actuelle de visa de travail pour les au pairs ou job d’été.

Garder un oeil sur le site de l’Immigration (lien plus haut) au cas où ils proposeraient cette option un de ces jours.

Quelles sont les idées d'emploi si mon anglais est vraiment limité ?

Beaucoup de francophones sont actuellement au Royaume-Uni, principalement à Londres, pour quelques mois, afin de perfectionner leur niveau d’anglais et devenir bilingue. Parler couramment anglais est bien sûr nécessaire pour décrocher un emploi qualifié au Royaume-Uni.

Mais avant d’en arriver là, vous pouvez commencer par améliorer votre anglais et acquérir une expérience professionnelle, à l’aide d’un ou plusieurs jobs d’appoint. En voici quelques-uns :

L’enseignement du français ou d’une autre langue

La majorité des plateformes acceptent uniquement des professeurs de langues natifs. Ça tombe bien, le français, l’arabe, le mandarin est votre langue maternelle, et elles sont les langues les plus étudiées au monde.

Au début, vous devrez probablement converser brièvement en anglais avec vos étudiants, mais vos cours seront entièrement dans votre langue maternelle ! Jetez un oeil aux sites comme Preply.

Emplois en hôtellerie

Vous pouvez également opter pour un travail d’aide de cuisine dans le domaine de l'hôtellerie ou occuper des emplois en entrepôt, où votre force corporelle et votre rapidité seront plus appréciées que votre anglais, avec des plateformes comme Rota !

Travaux d’entretien

Avec des plates-formes comme Helpling, vous pouvez gagner de l’argent et, croyez-nous, aucun sol ni aucune cuisine ne voudra engager une conversation philosophique approfondie avec vous en anglais pendant le processus de nettoyage.

Garde d'animaux ou « pet setting »

Avec des plateformes comme Pawshake, il vous faudra un anglais de base pour communiquer avec les propriétaires d'animaux.



Chez Small World, nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible et d'analyser votre comportement de navigation. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton "ACCEPTER TOUS LES COOKIES" ou définir ou refuser leur utilisation en cliquant sur le bouton "CONFIGURER LES COOKIES". Cliquez sur notre Politique en matière de Cookies pour plus d'informations.