BLOG

Les escroqueries sur les réseaux sociaux sont nombreuses et variées

29 Oct. 2019 - Catégorie: Fraude
Les escroqueries sur les réseaux sociaux sont nombreuses et variées

Ce n’est un secret pour personne nous sommes tous connectés sur les réseaux sociaux. Que ce soit sur Facebook qui compte plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs en 2019, Instagram avec 1 milliard d’utilisateurs ou LinkedIn avec 590 millions d’utilisateurs, chaque plate-forme offre un lieu unique pour échanger avec vos amis, votre famille et parfois des étrangers.

Bien que ces plates-formes nous permettent de communiquer avec les autres, elles peuvent également constituer une menace si nous ne sommes pas prudents. Il y a beaucoup d'arnaqueurs sur ces canaux de réseaux sociaux. Les particuliers et les entreprises ont perdu plus de 100 milliards de dollars à cause de la fraude sur Internet.

Les escroqueries sont courantes, mais les techniques utilisées par les fraudeurs peuvent varier. Pour vous aider à identifier les escroqueries les plus courantes sur les réseaux sociaux et à les prévenir, nous vous proposons à l’occasion du « mois européen de la cybersécurité » d’en savoir plus sur les escroqueries dans les réseaux sociaux et la façon de les repérer.

Les escroqueries les plus courantes.

Escroquerie à la loterie.

Combien de fois avez-vous reçu un message dans votre boîte email vous informant que vous êtes le gagnant d'une loterie d’un pays lointain ? Les internautes avertis connaissent ces vieux stratagèmes, mais les personnes âgées ou plus vulnérables sont souvent la proie de ce type d’escroquerie s’imaginant qu’ils ont gagnés le jackpot. En règle générale, ces fausses loteries demandent à la cible de payer un certain montant pour débloquer le prix en espèces ou de payer les frais d’expédition et de manutention pour recevoir d’autres biens. Ils peuvent également demander les numéros de compte bancaire et d’autres informations personnelles, qui sont ensuite utilisées pour des vols.

Conseils :

  • Rappelez-vous que vous ne pouvez pas gagner une loterie dans laquelle vous n’avez jamais participé.
  • Méfiez-vous et ne communiquez jamais aux sites inconnus vos informations personnelles, en particulier vos coordonnées bancaires.

Escroquerie « à la nigériane » ou fraude 419 ou (scam 419) (du numéro de l'article du code pénal nigérian sanctionnant ce type de fraude).

Dans cette arnaque, quelqu'un à l'étranger vous offre une part d'une importante somme d'argent pour l'aider à transférer de l'argent hors de son pays. Pour ce faire, ils vous demandent vos informations bancaires ou vous demandent de payer les frais, charges ou taxes. Cette arnaque est originaire du Nigeria, mais a été adopté par des fraudeurs du monde entier.

Conseils :

  • Si quelqu'un vous offre de l'argent gratuitement, c'est généralement trop beau pour être vrai.
  • Gardez vos profils en ligne confidentiels afin que des personnes mal intentionnées ne puissent pas vous envoyer de message.
  • Ne jamais communiquer vos informations bancaires à quelqu'un que vous n'avez jamais rencontré.

Arnaque sur les sites de rencontres.

Avec l’augmentation des échanges sur internet, de plus en plus de relations personnelles commencent via les réseaux sociaux. Aujourd’hui, une relation sur cinq commence en ligne. En 2040, on estime que 70% des personnes auront rencontré leur moitié en ligne.

Les escrocs ont donc tout naturellement saisi ce phénomène comme une occasion d’escroquer des internautes à la recherche de l'amour. Les « Catfishers » (escrocs), comme ils sont souvent désignés, est un type de harcèlement en ligne dans lequel quelqu'un crée une fausse identité en ligne dans le but de commencer une relation. Ils utilisent ensuite cette relation et cette confiance pour arnaquer les gens avec de l’argent. Alors si vous vous retrouvez dans une relation virtuelle avec un individu qui commence à vous demander de l'argent, des photos intimes ou de lui renvoyer des éléments, vous avez affaire à un escroc.

Conseils :

  •  Méfiez-vous des personnes qui vous paraissent trop parfaites pour être vraies. Utilisez votre instinct.
  • Attention aux profils d’internaute présentant des incohérences.
  • Attention aux personnes pressées de faire avancer la relation trop vite.
  • Ou des personnes ne désirant pas vous rencontrer en personne.
  • Ne proposez jamais d'argent à une personne sauf si vous entretenez une relation hors ligne avec elle. Arnaque « coincée à l'étranger », ou la fraude à l’étranger. Le principe de cette arnaque est simple. Vous recevez un message d’un ami ou un membre de votre famille qui vous dit par exemple : « Je suis coincé à Paris et mon portefeuille a été volé. Envoyez-moi de l’argent ! » C’est une escroquerie assez courante dans laquelle un pirate informatique à piraté le compte ou crée un profil pour se faire passer pour un de vos proches et vous demander de leur transférer de l’argent.

Conseils :

  • Si cette situation se produit, vérifiez qu’il s’agit bien de la personne concernée en la contactant directement sur son téléphone.
  •  Encore une fois, ne transférez jamais aveuglément de l'argent à qui que ce soit.
  • Vérifie-s’il existe une autre activité suspecte dans le profil de la personne qui vous a contacté.

Arnaque au crédit / au prêt d’argent

Dans cette arnaque, des messages SMS, WhatsApp ou email sont envoyés offrant des prêts et des services de prêt à des utilisateurs. Les fraudeurs prétendent appartenir à un institut financier. Après leur avoir vantés des crédits à des taux très intéressants, les parties intéressées sont priées de transférer de l'argent à titre de dépôt (parfois même leur demandant d’utiliser notre service de transfert) avant que le prêt puisse être débloqué.

Après avoir effectué le transfert, les victimes constatent que les fraudeurs ne peuvent plus être contactés. Dans le cadre de ces arnaques, les fraudeurs peuvent demander des informations personnelles telles que les numéros de carte d’identité, les numéros de téléphone et les numéros de compte bancaire. Lorsqu'elles sont transmises, les informations sont utilisées pour harceler ou menacer les victimes contre rémunération.

Conseils :

  •  Ici encore, méfiez-vous des offres de produits financiers trop alléchantes.
  • Vérifiez toujours en contactant directement vous-mêmes ces compagnies financières.
  • Ne communiquez jamais vos informations personnelles à des personnes que vous ne connaissez pas. Escroqueries à l’offre d’emploi Là encore le principe est simple, vous recevez un courrier indésirable vous offrant un emploi, généralement sans aucun rapport avec votre domaine d'expertise, et correspondant bien souvent à un poste de « client mystère » ou une fonction similaire. Lorsque vous acceptez cette offre, vous êtes payé par chèque ou par mandat, et le montant est supérieur à ce que votre « employeur » vous a préalablement proposé. Vous êtes alors invité à renvoyer la différence et vous découvrez que le chèque initial ou le mandat était faux. Trop tard, l'argent que vous avez envoyé à votre employeur factice n'est plus en votre possession.

Conseils :

  • Encore une fois, utilisez votre instinct, les offres d’emploi trop parfaites sont souvent suspectes.
  • N'encaissez jamais de chèques suspects sans vérifier leur authenticité.
  • Si on vous demande d’avancer de l’argent en échange d’un travail, c’est certainement une escroquerie.

Escroquerie « Sidi Salem »

Cette escroquerie provient principalement de Tunisie, mais s’est maintenant étendu à plusieurs pays européens tels que la France, l’Italie, l’Allemagne et la Belgique. Le nom « fraude Sidi Salem » fait référence à des personnes vendant du vin en Tunisie.

La même méthode que pour l’escroquerie « à la nigérienne » est ici utilisée. L’escroquerie serait le soi-disant gain d’une valise remplie d’argent se trouvant en Tunisie. Pour pouvoir récupérer la valise, la victime lui est demandé de payer des frais de dédouanement ou des frais juridiques pour cet argent. Au final, la victime n’obtient jamais de valise.

L’autre variante de l’escroquerie, est que des individus basés en Tunisie démarchent, par téléphone, un public, plutôt âgé, pour l’inciter à acheter du vin prétendument de haute qualité à des prix excessifs par rapport au prix du marché européen. En raison du prix élevé, auquel les victimes répondent initialement qu'elles ne sont pas intéressées, les victimes sont ensuite appelées à plusieurs reprises, parfois plusieurs fois par jour. La plupart des victimes préfèrent céder et acceptent l'offre afin que le harcèlement cesse. Le vin est effectivement livré par la suite mais la qualité de la marchandise livrée est sans aucune mesure avec la somme déversée par les victimes. Des sommes importantes sont impliquées dans les transactions, parfois même des dizaines de milliers d’euros en quelques mois.

Conseils :

  • Là encore, une offre trop alléchante et bien souvent le signe d’une arnaque.
  • Méfiez-vous des demandes qui vous poussent trop à prendre une décision. Conseils aux clients pour se protéger des fraudeurs :
  • Soyez suspicieux. Méfiez-vous des appels impromptus, des lettres non sollicitées et des emails qui vous promettent d’énormes avantages, cadeaux, argent.
  • Familiarisez-vous avec la sécurité en ligne. Surfez uniquement sur des sites internet réputés, ajustez les paramètres de courrier indésirable au plus haut niveau et ne partagez jamais d'informations personnelles, telles que les numéros de sécurité sociale, compte bancaire avec qui que ce soit en ligne, même s'il semble que c’est votre banque qui le demande. Appelez d'abord, vous-même votre banque.
  • Ne jamais donner d'informations personnelles en ligne. Une société d’investissement ou un organisme de bienfaisance ne vous demandera jamais un numéro de compte bancaire par e-mail. Si vous ou votre proche recevez un e-mail demandant des données personnelles, il s’agit probablement d’une arnaque.
  • Ne prenez pas de décisions précipitées. Si un télévendeur vous presse de prendre une décision immédiate, raccrochez. Ne décidez jamais de remettre de l’argent avant d’avoir eu le temps de faire des recherches approfondies.
  • Ne payez pas pour jouer. Ne fournissez jamais d'argent pour gagner un prix. Lorsqu'une personne demande un numéro d'acheminement pour déposer des fonds ou vous demande des frais d'expédition et de manutention pour un prix « gratuit », c'est un signe clair que ce n'est pas légitime.
  • Ne croyez pas le récit d'urgence d'une personne qui dit être un membre de votre famille sans vérifier si cette personne est bien un proche.
  • Réfléchissez avant d'agir, une offre qui semble trop belle pour être vraie est généralement pas réelle.
  •  Sachez qu’il n’y a aucune protection contre les pertes résultant d’un transfert d’argent frauduleux.

Signaler une fraude Si vous pensez avoir découvert une tentative ou un cas de fraude, veuillez-nous en informer immédiatement aux coordonnées ci-dessous. Vous pouvez nous contacter de la manière suivante :

Téléphone : (+351) 213 849 279

E-mail : reportfraud.fr@smallworldfs.com

Nous utilisons des cookies et d'autres outils d'analyse qui nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site Web et à créer une expérience meilleure et plus adaptée pour nos utilisateurs. En sélectionnant "Accepter", vous acceptez notre utilisation des cookies. Obtenir plus d'informations.