BLOG

Journée Internationale des envois de fonds à la famille 2020:

11 Juin 2020 - Catégorie:
journee internationale

La Journée Internationale des Envois de Fonds à la Famille est une célébration universellement reconnue adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies et célébrée le 16 juin de chaque année.

La Journée Internationale des Envois de Fonds à la Famille reconnaît et sensibilise le monde entier aux contributions essentielles que les plus de 200 millions de travailleurs migrants du monde entier apportent au bien-être de leurs propres familles, estimés à plus de 800 millions de personnes. Il célèbre le travail acharné, les sacrifices et la générosité de tous les travailleurs internationaux qui fournissent une aide précieuse à leurs proches chez eux et contribuent au développement durable de leur pays d'origine.

En effet, les transferts de fonds familiaux ont un impact considérable dans les pays en voie de développement en tant que l’un des apports financiers les plus importants pour chacun des pays, en concurrence uniquement avec l’aide internationale. 

Les envois de fonds à la famille : Un investissement spirituel L'envoi de fonds est très important pour les Africains. Elle est considérée comme une obligation morale. Les gens ont été socialisés pour apprendre que lorsqu'ils réussissent, il est important de redonner à la communauté qui les a élevées. Il a toujours été une obligation pour une personne qui réussit d'aider ceux qui ne peuvent pas subvenir à leurs propres besoins : car le succès d’une personne est vraiment le succès de toute la communauté. Dans la culture africaine, où le sens de la solidarité est sacré, une personne réussie parce qu'elle a été aidée plus tôt, et le fait de ne pas aider les autres est considéré comme un échec moral de la personne. Cette obligation morale transcende les lieux géographiques et la mobilité, et se reflète dans les attentes et les pratiques culturelles de renvoyer des fonds à sa famille et à ses proches.

La générosité a une importance particulière dans les cultures africaines, car elle est considérée comme un investissement spirituel. Être généreux envers les autres ne fait pas de lui un pauvre, mais augmente sa richesse. Dans l’esprit africain, on dit que plus une personne donne, plus elle aura d'opportunités dans la vie.

L'argent qui est renvoyé est utilisé à la fois pour les nécessités quotidiennes comme la nourriture, les vêtements, l’éducation, la santé et le logement, mais aussi pour financer des projets à plus grandes échelles ou des cérémonies religieusesvRenvoyer de l'argent, même de nos jours où il y a plus d'options et des moyens de transfert plus rapides, implique toujours beaucoup d'efforts logistiques et de temps consacré à la communication. La générosité qui consiste à renvoyer des envois de fonds est souvent perçue comme un investissement d'un type spécial - un investissement spirituel.

Comprendre l’importance des envois de fonds

Les envois de fonds constituent l’une des forces financières les plus puissantes aujourd’hui. Non seulement les montants envoyés par les travailleurs migrants à leur famille sont plus importants que l'aide internationale et dépassent souvent l'investissement étranger direct, mais les envois de fonds familiaux contribuent également de manière significative à l'inclusion financière et permet de réduire les inégalités.

Les envois de fonds familiaux acheminent les richesses mondiales des pays à revenu élevé vers les populations les plus pauvres de la planète et profitent de manière considérable aux femmes, aux enfants et aux plus pauvres. Des centaines de millions de familles comptent sur les envois de fonds afin de se fournir de meilleurs soins de santé et un meilleur accès à la nutrition, à accroître les possibilités d’éducation pour leurs enfants, à améliorer leurs conditions de logement et d’assainissement et ils constituent un filet de sécurité contre les catastrophes.

Reconnaître et célébrer l’importance de ces flux trop souvent négligés est de plus en plus important à mesure que le nombre de migrants internationaux augmente. La reconnaissance de la Journée internationale des envois de fonds à la famille attire l’attention sur la vie de millions de personnes qui parcourent de longues distances et vivent séparées de leur famille pour des raisons économiques.

Impact du Covid-19 sur les envois de fonds

Les envois de fonds, qui font partie intégrante du financement du développement, se sont révélés relativement résistants pendant la crise financière de 2008 et l'épidémie d'Ébola de 2014. Cependant, ils sont actuellement menacés par la pandémie de COVID-19. Les mesures de confinement mises en œuvre dans les pays d'accueil ont fait perdre l’emploi à de nombreux migrants, ce qui a réduit les transferts de fonds vers les pays en développement. En 2020, la Banque mondiale estime une baisse historique des envois de fonds mondiaux de 110 milliards de dollars américains, l'Afrique subsaharienne devrait connaître une baisse d'environ 23,1%.

En Afrique, les principaux destinataires des envois de fonds en 2019 étaient l'Égypte (26 791 millions de dollars américains), le Kenya (2 819 millions de dollars américains), la Tunisie (1 912 millions de dollars américains), la RD Congo (1 823 millions de dollars américains) et le 4 Zimbabwe (1 730 dollars américains). En termes de contribution des envois de fonds au PIB national, le Zimbabwe arrive en tête avec 13,5%, les Comores (11,5%) et l'Égypte (8,2%).

Jusqu'à présent, les pays les plus riches, dont les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l'Italie et la Chine, qui représentent jusqu'à un quart de tous les fonds remis aux pays africains ont été parmi les plus touchés par la pandémie et donc ont un impact négatif significatif sur les envois de fonds.

Au niveau mondial donc, il est nécessaire de poursuivre les réformes sur la migration compte tenu du rôle joué par les migrants pendant la pandémie, dont beaucoup sont en première ligne. Plus important encore, ces réformes favoriseront la coexistence pacifique de l'humanité pour favoriser le développement économique mondial.

Par exemple, environ 13% des travailleurs essentiels, y compris des enseignants, des professionnels de la santé, des femmes de ménage, des chauffeurs en Europe sont des immigrants.

L’engagement de Small World

Nous nous devons d’avoir le respect pour nos clients et nous reconnaissons le sacrifice que font chaque jour, les migrants, les expatriés dans le monde entier pour offrir à leurs familles restées dans leur pays d’origine une meilleure vie, un meilleur avenir ou une meilleure éducation pour leurs enfants.

La plupart des migrants envoient chez eux une moyenne de 250 € par mois, mais cette somme d'argent aide à éduquer les enfants de leur pays, à nourrir leurs familles, à développer leurs communautés et à transformer le monde en un meilleur endroit pour tous.

C’est beaucoup plus que de l’argent donc qui est envoyé à leur famille, à leur communauté, à leurs pays et nous sommes fiers chez Small World de faire partie de cette chaîne. C’est cette responsabilité qui nous pousse et nous motive à offrir chaque jour un meilleur service à tous nos clients.

Small World, s’efforce chaque jour à rendre les envois d’argent plus rapides, moins chers, plus faciles, plus sûrs et plus accessibles à tous !

Nous utilisons des cookies et d'autres outils d'analyse qui nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site Web et à créer une expérience meilleure et plus adaptée pour nos utilisateurs. En sélectionnant "Accepter", vous acceptez notre utilisation des cookies. Obtenir plus d'informations.