BLOG

Franc CFA, qu'est-ce que c'est et quels pays l’utilisent ?

18 Mars 2021 - Catégorie:
Franc CFA

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’est vraiment le franc CFA ? Et pourquoi a-t-il été créé ?

Le Franc CFA est la monnaie commune de 14 pays d’Afrique Centrale et Occidentale, initialement crée pour assurer une stabilité monétaire et financière.

Mais quelle est son histoire, quels pays l’utilisent, quels sont ses avantages aujourd’hui pour cette monnaie souvent critiquée pour son passé colonialiste ? - nous vous expliquons tout ci-dessous !

Sommaire

Naissance du Franc CFA

Le franc CFA a été créé le 26 décembre 1945 à la suite de la conférence de Bretton Woods, afin de protéger les colonies d'une forte dévaluation du franc.

En 1958, le franc CFA devient alors le « franc de la Communauté française d’Afrique » (FCFA), après que le général de Gaulle a introduit la notion de « communauté » dans les colonies d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

A l'époque, la Guinée-Conakry, sous Sékou Touré, fut la seule à rejeter l'offre et le pays obtint son indépendance en octobre 1958, deux ans environ avant les autres colonies. En 1960, la Guinée-Conakry quitte la zone franc et crée sa propre monnaie et banque centrale.

Le nouveau franc français de décembre 1958 avait une parité fixe d'un franc français (FF) pour 50 FCFA. Cette parité ne changera pas pendant les 36 prochaines années, jusqu'à ce que la dévaluation du franc CFA soit imposée par la France, le 12 janvier 1994.

Quels sont les pays qui utilisent le Franc CFA ?

Le franc CFA est utilisé dans 14 pays, dont 12 sont d'anciennes colonies françaises. Au départ, les colonies françaises utilisaient des devises liées au franc français, mais après leur indépendance, plusieurs pays ont quitté la zone franc : la Tunisie en 1958, le Maroc en 1960, la Guinée en 1959, l'Algérie en 1964, Madagascar et la Mauritanie en 1973.

Les Comores ont toujours fait partie de la zone franc, mais ont leur propre monnaie, le franc comorien, qui est indexé sur l'euro à un taux différent. En 1985, la Guinée équatoriale, ancienne colonie espagnole, a rejoint la zone CFA, tout comme l'ancienne colonie portugaise de Guinée-Bissau en 1997.

Les deux unions monétaires africaines, l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) qui regroupent les pays suivants : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Et la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) regroupant les pays suivants : le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad utilisent le franc CFA.

Quels sont les avantages du Franc CFA ?

Depuis les années 1950, lorsque les pays ont commencé à obtenir leur indépendance vis-à-vis de la France, il y a eu un débat autour de la nature « idéologique » du franc CFA.

Mis à part ses connotations coloniales, c'est aussi la question importante à savoir si le Franc CFA est un frein ou une aide pour les économies des pays de la zone CFA.

La Guinée a quitté la zone monétaire CFA en 1960, suivie du Mali en 1962, du Madagascar et de la Mauritanie en 1973. Mais leur décision de quitter la zone monétaire a mis leurs devises dans une chute de leurs valeurs que personne n'a été sérieusement tenté de suivre leur exemple depuis.

Le franc CFA est rattaché à l'euro (avant lequel il était rattaché au franc français) et garanti par le Trésor français. Les défenseurs louent la crédibilité et la stabilité de la monnaie et soulignent qu'aucun membre de la zone CFA n'a connu une crise financière majeure.

Une indication de l'attraction de la zone CFA est que le Mali a choisi de la rejoindre en 1984, tandis que la Guinée équatoriale, une ancienne colonie espagnole et la Guinée-Bissau, une ancienne colonie portugaise, en sont également devenues membres.

Avec l’adhésion de la France à l’euro le 1er janvier 1999, la parité est restée la même, ajustée automatiquement, soit un euro valant 6,55957 francs français, soit 655,957 francs CFA.

La monnaie est actuellement utilisée par 140 millions de personnes dans 14 pays.

Défis et futur du Franc CFA ?

Malgré des résultats encourageants, il reste encore beaucoup à faire pour que les économies des pays de la zone franc CFA continuent de croître suffisamment pour réduire la pauvreté et améliorer le niveau de vie de leurs populations.

Les critiques, cependant, disent que les pays africains paient cher pour la stabilité que leur monnaie apporte.

Par exemple, les pays ayant un contrôle total de leur monnaie peuvent utiliser les taux de change pour influencer leur économie - par exemple, en dévaluant leur monnaie, et ainsi réduire le prix des biens qu'ils produisent et stimuler les exportations.

Mais les pays du franc CFA ne sont pas en mesure de fixer leur taux de change de manière indépendante.

Le franc CFA étant lié à l'euro fort, leurs prix sont automatiquement plus élevés. Cela réduit non seulement la compétitivité de leurs économies, mais favorise également les importations en provenance de pays à monnaie faible, comme la Chine.

Naissance d’une nouvelle monnaie, l’Éco.

C’est ainsi que les États membres de l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) a convenu avec la France de renommer son franc CFA « Eco » et de couper certains des liens financiers.

Dans le cadre de l’accord, l’Eco restera rattaché à l’euro, mais les pays africains du bloc n’auront pas à conserver 50% de leurs réserves dans le Trésor français et il n’y aura plus de représentant français au conseil de l’union monétaire.

Les détracteurs du CFA l'ont longtemps considéré comme une relique de l'époque coloniale, tandis que les partisans de la monnaie affirment qu'elle a assuré la stabilité financière dans une région parfois turbulente.

« C’est une journée historique pour l’Afrique de l’Ouest », a déclaré le président ivoirien Alassane Ouattara lors d’une conférence de presse avec le président français Emmanuel Macron à Abidjan, la principale ville du pays.

Nous veillons à ce que notre processus d’ouverture de compte soit aussi rapide et simple que possible.

Totalement gratuit, vous n’avez donc pas à conserver un montant spécifique comme solde sur votre compte ou de payer des frais d’abonnement. Tout ce dont vous avez besoin est une preuve d’identité valide, un numéro de téléphone et une adresse e-mail, c’est tout !

Sachez que votre adresse e-mail sera votre nom d'utilisateur.

Et en plus, le premier transfert vous est offert !
Chez Small World, nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible et d'analyser votre comportement de navigation. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton "ACCEPTER TOUS LES COOKIES" ou définir ou refuser leur utilisation en cliquant sur le bouton "CONFIGURER LES COOKIES". Cliquez sur notre Politique en matière de Cookies pour plus d'informations.