BLOG

Coronavirus: Attention aux mythes, escroqueries et théories du complot

19 Mar 2020 - Catégorie: Économie
coronavirus

À mesure que l’épidémie grandit, le nombre de mythes sur le virus augmente également - et beaucoup sont plus dangereux que la maladie elle-même.

Alors que le coronavirus Covid-19 continue de se propager à travers la France, le public est mis en garde contre les escroqueries telles que les faux gels désinfectants, les masques périmés et la flambée des prix des gels hydroalcooliques pour les mains, mais aussi des escroqueries et différentes théories du complot.

Le coronavirus - ou COVID-19, du nom de la maladie respiratoire qu'il provoque - affecte la vie de millions de personnes dans le monde. S’il est impossible de prédire son impact à long terme, il est possible de prendre des mesures pour nous protéger contre les escroqueries liées aux coronavirus.

Attention aux escroqueries sur le net !

Profitant de la panique liée au coronavirus, des fraudeurs ont créés de faux sites internet liés aux coronavirus qui proposent des « remèdes » (naturels et pharmaceutiques), des vaccins, des kits de test et des articles très demandés en ce moment, tels que des masques faciaux.

Faites donc attention à ces sites internet qui tenteront de voler votre argent et vos informations de carte de paiement, et ils pourraient également vous infecter avec des logiciels malveillants. 

Mais pire encore, certains de ces sites pourraient mettre votre santé en danger en vous envoyant des produits de qualité inférieure (utilisés, endommagés ou périmés) ou carrément dangereux. Le conseil que l’on peut vous donner ici, c’est d’utiliser uniquement des sites internet de confiance, que vous connaissez.

Certaines escroqueries prolifèrent en ce moment :

  • Tests non autorisés L'Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire a constaté que certaines entreprises privées proposaient des tests Covid-19 « rapides » et payant, principalement aux maisons de retraite et aux domiciles des personnes âgées et vulnérables. Et tout cela malgré le fait que seuls les hôpitaux sont actuellement autorisés à effectuer les tests de ce nouveau coronavirus.

Aucun autre test que celui effectué dans les hôpitaux n'est authentique ou ne garantit des résultats précis. 

  • Escroquerie sur les masques faciaux

Une autre arnaque impliquait un homme de l'Ain (Auvergne-Rhône-Alpes), qui aurait acheté 90 000 masques de protection faciale périmés depuis 2014. Il cherchait à revendre le stock pour 70 000 €, lorsqu'il a été arrêté par la gendarmerie.

Faites donc attention aux revendeurs ambulants ou sur le net

  • Fausse « décontamination » En Gironde (Nouvelle-Aquitaine), des informations ont également fait état de personnes visitant des domiciles - notamment de personnes âgées - pour proposer des « services de décontamination » totalement inefficaces dans la réalité.

Selon la police, les escrocs s’invitent dans la maison de la victime avec un nettoyeur haute pression ou un tuyau similaire, puis facture au propriétaire 1 500 €.

  • Montée en flèche des coûts des solutions hydroalcooliques. 

Bien que n'étant pas techniquement une « arnaque » en soi, il a été noté que le prix des gels désinfectant pour les mains a grimpés en ligne à mesure que la demande augmentée.

Une bouteille de 300 ml a été mise en vente pour 300 € sur le site d'enchères en ligne eBay, et un pot de désinfectant a été vendu pour 240 €. Des petites bouteilles de désinfectant de 100 ml été vendue pour 11,55 € sur Amazon, au lieu de 1 ou 2 euros normalement.

Cette pratique est désormais illégale en France, le gouvernement ayant désormais imposé des plafonds de prix : 50 ml pour 2 € ; 100 ml pour 3 €, 300 ml pour 5 € et un litre pour 15 €.

Pour remédier à la pénurie, le gouvernement a également autorisé les pharmacies à fabriquer leur propre gel hydroalcoolique.

Mythes et théories du complot autour du Covid- 19.

Outre les escroqueries ci-dessus mentionnées, et alors que le nouveau coronavirus se propage à travers le monde à tout allure, les mythes, et les théories du complot sur le virus se propagent tout aussi rapidement :

Les courriers ou colis en provenance de Chine peuvent vous contaminer.

FAUX. Malgré ce que les théoriciens du complot sur Internet pourraient suggérer, il n’y a aucun risque de contamination en recevant du courrier en provenance de Chine. L'Organisation mondiale de la santé a étudié la durée de survie des virus sur les lettres ou les colis et affirme que ceux qui reçoivent du courrier de Chine ne courent aucun risque.

La cocaïne peut tuer le coronavirus

FAUX. Le ministère français de la Santé a été contraint de stopper les rumeurs selon lesquelles la cocaïne peut tuer le virus après qu'une série de fausses histoires aient commencé à circuler en ligne

L'alcool peut tuer le coronavirus 

FAUX. Dans le même style, l'alcool ne vous empêchera pas d'attraper le virus. Selon l'agence de presse officielle iranien, 27 personnes en Iran sont mortes d'un empoisonnement auméthanol après avoir bu de l'alcool de contrebande.

Les sèche-mains tuent le coronavirus

FAUX. Non, les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le coronavirus ou tout autre virus connu. Pour vous protéger, nettoyez-vous fréquemment les mains avec un désinfectant à base d'alcool ou lavez-vous les mains à l'eau et au savon. Une fois vos mains nettoyées, vous devez les sécher soigneusement en utilisant des serviettes en papier ou un séchoir à air chaud.

Un coronavirus s’est « échappé » d’un laboratoire de haute sécurité à Wuhan et la Chine tente de le couvrir

FAUX. Le coronavirus n'est qu'une autre zoonose ou un virus qui s’est transmis d’animaux vertébrés à l’homme. La grippe espagnole, le VIH et Ébola en sont d'autres.

Tous les désinfectants pour les mains peuvent vous protéger contre les infections

FAUX. Dans le cas des désinfectants pour les mains, tous ne sont pas efficaces. La plupart sont extrêmement utiles lorsque vous voyagez ou si vous prenez les transports en commun, car vous pouvez vous nettoyer les mains sans avoir à aller aux toilettes. Mais si votre désinfectant pour mains contient moins de 60% d'alcool, il n'offrira pas beaucoup de protection. Les conseils d'experts de l'Organisation mondiale de la santé stipulent que les désinfectants pour les mains doivent contenir au moins 60% d'alcool pour être vraiment efficaces.

En cas de doute il est judicieux d'accéder directement à des sources fiablesd'informations sur le coronavirus. Le gouvernement français délivre de nombreuses informations et conseils aux ressortissants et résidents français. #protegezvous #protegezlesautres #resterchezvous #stayathome

Nous utilisons des cookies et d'autres outils d'analyse qui nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site Web et à créer une expérience meilleure et plus adaptée pour nos utilisateurs. En sélectionnant "Accepter", vous acceptez notre utilisation des cookies. Obtenir plus d'informations.