BLOG

Coronavirus: Arnaques et comment se protéger

23 Apr 2020 - Catégorie: Économie
arnaques et comment se proteiger

Au cours des deux dernières semaines, il y a eu une augmentation significative du nombre d'escroqueries, liées au coronavirus Covid-19, qui ont été signalées à travers le monde. Des millions de dollars ont été perdus, qui approchent leurs cibles par tous les moyens, en ligne et hors ligne. Chez Small World, nous croyons en la sécurité de nos clients et, par conséquent, nous avons décidé de vous mettre à jour sur les escroqueries les plus récentes sur le coronavirus. Cette semaine, nous nous vous informons sur les escroqueries liées au coronavirus et surtout des conseils et précautions à prendre.  

Comme aucun remède ou vaccin n'ont pour l’instant été découvert contre le coronavirus, les autorités médicales du monde entier ont imposé des restrictions sur la vente et la promotion de remèdes miracles et de kits de test. Bien que cela ait été résolu dans une plus large mesure, les escrocs semblent devenir de plus en plus créatifs.Voici donc une compilation des escroqueries les plus courantes du moment lié au coronavirus dont vous devez être informé, afin de rester en sécurité pendant le confinement. 

Alerte aux faux policiers

Alors que le confinement se poursuit en France, un avertissement a été émis à propos de faux policiers qui arrêtent des gens dans la rue et demandent de l'argent en émettant de fausses « amendes ».

L'astuce n'est que l'une des nombreuses façons dont les voleurs et les escrocs tentent de profiter de la peur et de la confusion engendrées par le confinement en France.

De faux barrages policier ont été signalés dans plusieurs régions de France, notamment en Bretagne, à Béziers et dans les Yvelines – un nombre de victime ont été approchées dans la rue par des personnes qui prétendaient être des policiers et leur ont émis une amende pour avoir enfreint les règles du confinement.

Il est vrai qu'il y a actuellement 100 000 policiers français qui appliquent actuellement les règles du confinement et ils peuvent vous arrêter dans la rue ou à un barrage routier. Cependant, si vous constatez que vous avez enfreint les règles, vous recevrez un formulaire expliquant comment payer votre amende de 135 €. Les vrais officiers ne vous demanderont jamais de payer une amende dans la rue.

Ne payez pas vos attestations

Dans les quatre coins de la France, certains individus malveillants ont tenté de vendre des attestations de déplacement à des prix allant de 5 € et pouvant atteindre plusieurs dizaines d’euros. Dans les Yvelines par exemple, certains arnaqueurs ont en effet proposé desattestations contre 100 €.

La direction générale de la répression des fraudes rappelle que les attestations de déplacement sont faites soit sur l’honneur, soit par l’employeur. Elles sont gratuites. Ne vous laissez pas avoir par des sites qui vous proposent de vous délivrer des attestations de déplacement contre argent, il s’agit d’arnaques.

Depuis le 24 mars, une nouvelle attestation est d’ailleurs désormais disponible. Celle-ci prend en compte les nouvelles restrictions quant au confinement. N’utilisez que celle-ci ou vous pouvez également la rédiger à la main si vous n’avez pas d’imprimante ou vous pouvez simplement présenter votre attestation sur votre smartphone.

Faites attention aux fausses cagnottes

En ces temps difficiles de crises, de nombreuses cagnottes en ligne voient le jour sur les sites dédiés, pour soutenir les personnels soignants. En effet, nombreuses sont les personnalités qui se mobilise afin de collecter des fonds pour venir en aide à ceux qui ont besoin d'aide pendant le confinement. Bien que ses initiatives soient une bonne chose, vous devez faire attention à ne donnez qu’aux cagnottes vérifiées car les fausses cagnottes solidaires se multiplient en ces temps de crise sanitaire. 

Des organisations réputées et des organismes gouvernementaux tels que la Croix-Rouge, le secours populaire, etc. ne vous contacteront pas par téléphone ou par e-mail. Ils préfèrent télécharger les informations nécessaires sur leurs sites officiels ou les diffuser via des agences de presse réputées. De plus, ils ne demandent jamais vos informations personnelles ou financières, alors ne transmettez jamais vos informations personnelles par téléphone ou par e-mail.

Attention aux « campagnes de phishing »


Toute personne en possession d'une adresse e-mail est actuellement inondée d'e-mails d'entreprises vous expliquant leur stratégie commerciale en ces temps de crise liée au Covi-19. 

À ces emails se mêlent malheureusement à d’autres envoyés par des cybercriminels qui profitent de la crise en envoyant des emails encourageant en encourageant les destinataires à cliquer sur des liens inconnus ou à partager des informations personnelles.

Nous ne cesserons jamais de vous rappeler de n’accédez uniquement à des informations telles que votre banque, votre fournisseur de prêts hypothécaires ou vos dossiers fiscaux via le site officiel, ne cliquez jamais sur les liens des e-mails, quels qu'ils soient. Et ne partagez aucune information personnelle avec quelqu'un que vous ne connaissez pas.

Le gouvernement français a mis en place différents dispositifs pour aider les travailleurs, lespetites entreprises et les indépendantsAccédez à ces programmes via le site internet du gouvernement concerné, et non via un lien dans un e-mail.

Attention aux faux conseils de santé

Ces faux conseils de santé circulent le plus souvent sur les réseaux sociaux, WhatsApp et les e-mails, et sont censées provenir d’une personne qui travaille dans les soins de santé et sont souvent transmises par des amis ou membre de la famille qui ne se sont pas rendu compte que c'était faux. Certains d'entre eux commencent par des conseils de santé parfaitement légitimes sur le coronavirus, avant de passer à des théories dangereuses et/ou incorrectes – comme par exemple conseillant de boire des boissons chaudes et s’exposer afin de guérir du coronavirus.

N'acceptez que des conseils de santé provenant de sites d'information réputés ou de sources gouvernementales ou de l'Organisation mondiale de la santé.

Pour toute information, n’hésitez pas de consulter le site Internet du gouvernement français surle coronavirus.

Les escroqueries au coronavirus ont causé de graves préoccupations partout dans le monde et, alors que les gouvernements font de leur mieux pour aplanir la courbe et soutenir l'économie, nous devons faire notre part. Nous vous recommandons donc d'adopter les mesures de sécurité mentionnées dans cet article et d'être plus prudent avec les personnes avec lesquelles vous interagissez.

Nous utilisons des cookies et d'autres outils d'analyse qui nous aident à comprendre comment vous utilisez notre site Web et à créer une expérience meilleure et plus adaptée pour nos utilisateurs. En sélectionnant "Accepter", vous acceptez notre utilisation des cookies. Obtenir plus d'informations.