Blog

Comment acheter une maison au Maroc ?

20 Avril 2021 - Catégorie: Blog /
send money

Le Maroc est une belle nation d'Afrique du Nord et l'une des meilleures destinations touristiques de la région.

Ce qui rend le Maroc si unique, c'est que bien qu’il soit facilement accessible aux européens et qu'il se trouve à seulement 2 heures de vol de Paris ou de Londres, le Maroc est un pays complètement différent, un monde où la vie évolue à un rythme beaucoup plus tranquille.

Vivre au Maroc offre de nombreux avantages, notamment pour ceux qui souhaitent acheter une maison. Dans ce petit guide, nous vous expliquons comment trouver la maison de vos rêves au Maroc mais aussi le processus d’achat d’une propriété.

Sommaire

Les avantages de vivre au Maroc

Quand on pense au Maroc, on pense au soleil et à l’exotisme, c’est un dépaysement totalement accessible. Ce pays est bordé à la fois par l'océan Atlantique et la mer Méditerranée, c'est-à-dire des kilomètres et des kilomètres de plages !

La langue parlée dans le pays est le Darija, le dialecte marocain. Cependant, la grande majorité des habitants comprend et parle le français, et même l'anglais et l'espagnol.

Un autre avantage relativement méconnu du Maroc est le régime fiscal intéressant avec un abattement de 40% sur le montant brut d'imposition et une réduction de 80% sur l'impôt sur le revenu.

Pendant les trois premières années, les revenus locatifs sont exonérés d'impôts. Pour que la résidence fiscale soit transférée au Maroc, il suffit d'y résider plus de 183 jours par an.

Sans parler, de sa gastronomie aux milles saveurs, de ses villes envoûtantes, de ses paysages à couper le souffle. Le Maroc a tout pour devenir votre véritable petit paradis sur terre.

Ai-je le droit d’acheter une propriété au Maroc en tant qu’étranger ?

Le Maroc est ouvert aux investissements étrangers et il n'y a pas de restrictions sur les acheteurs étrangers.

Il existe aussi des avantages fiscaux intéressants, y compris un faible impôt sur les plus-values, pas de droits de succession et pas de taxe foncière pendant les cinq premières années de possession.

Les étrangers sont autorisés à séjourner pendant 90 jours avec un visa de touriste. Pour les séjours plus longs, il faudra faire une demande de Carte Séjour Marocaine.

Alors où acheter au Maroc ?

Géographiquement, le Maroc est caractérisé par un intérieur montagneux accidenté, de vastes étendues de désert et un long littoral le long de l'océan Atlantique et de la mer Méditerranée.

Souvent connue comme la porte d'entrée de l'Afrique vers l'Europe, l'histoire du Maroc est imprégnée de cultures arabe et berbère, avec des influences africaines, espagnoles et françaises.

Les grandes villes comme Rabat, Marrakech, Tanger, Casablanca sont des pôles économiques où le tourisme et le commerce sont les moteurs de la croissance.

Longtemps populaires auprès des touristes d'Europe et du Golfe, les anciens palais du Maroc, les belles mosquées, les forteresses médiévales et les remparts de la ville sont des sites bien préservés à voir.

Les opportunités d’investissement sont nombreuses au Maroc. Les régions les plus intéressantes pour acheter un logement sont :

  • Les grandes villes : Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès
  • La côte : Essaouira, Agadir, El-Jadida, mais aussi les banlieues de Casablanca (Mohammédia, Azemmour) ou de Rabat (Sidi Bouknadel)
  • Les zones de montagne : Beni Mellal, Ouarzazate.

Tout dépendra également du type de bien que vous désirez acheter.

Si vous souhaitez une maison d’hôtes ou un investissement locatif, on vous conseille d’investir dans des villes touristiques comme Fès, Essaouira, Marrakech ou Chefchaouen.

Si en revanche vous avez une âme urbaine et que ce que vous recherchez est la frénésie des grandes villes marocaines, optez plutôt pour Casablanca ou la capitale Rabat.

Comment choisir son agent immobilier pour un achat au Maroc ?

Il est tout d'abord conseillé de passer par un agent assermenté, des agences immobilières avec une adresse et surtout d'éviter les « semsaras ».

Les semsaras sont des agents immobiliers en fuite, que l'on trouve dans les cafés, les hôtels et les magasins. Ces « semsaras » peuvent vous demander une commission pour une propriété qui n'est pas à vendre ou vous montrer des propriétés sans titre.

En effet, il faut noter qu'au Maroc, il existe une dualité foncière : droit musulman et droit contemporain, inspiré du régime occidental.

En conséquence, il existe une multitude de natures juridiques des titres de propriété : ils peuvent être fonciers (propriété titrée), « adular » (ou « moulkia », c'est-à-dire non enregistrés) ou en cours d'enregistrement.

C'est pourquoi il est nécessaire de passer par un intermédiaire sérieux accompagné d'un avocat local qui vérifie à la fois l'origine et le titre du bien.

L'idéal est d'opter pour un titre foncier, ce sera plus cher, mais vous ne voulez pas prendre le risque de voir apparaître un ou plusieurs héritiers après la vente et réclamer une indemnité.

L'inscription du bien au registre foncier confère un droit de propriété définitif et irrévocable.

Sachez cependant qu'une propriété peut être convertie en titre foncier. Néanmoins, cela prend au moins deux ans, avec de nombreuses procédures administratives.

Le processus d’achat de votre propriété

Une fois que vous avez décidé d'aller de l'avant avec l'achat d'une propriété marocaine, il est toujours recommandé de faire appel aux services d'un notaire agréé au Maroc.

Vous devez vous assurer que le notaire vérifie les éléments suivants :

  • Qui est le propriétaire légal de la propriété, et s’il a bien le droit de la vendre.
  • Vérifiez l'identité du vendeur pour prouver qu'il est bien celui qu'il prétend être.
  • Vérifiez que les détails de la propriété sont corrects, par exemple, la taille et de construction, du terrain….
Titres de propriété :

La propriété vient toujours avec soit :

  • Un Titre Foncier, titres de propriété complets enregistrés au bureau du cadastre avec des informations détaillées sur la taille et les propriétaires du bien.
  • Les « papiers Adoul » (notaire religieux) qui sont utilisés pour les anciennes propriétés de la Médina et de la Kasbah où les scribes écrivent des détails sur la propriété antérieure à la propriété, qui peut remonter à plusieurs centaines d'années.
  • Le « Melkia », qui est un titre de propriété utilisé pour des propriétés non inscrites au registre foncier. La plupart des dars et riads dans les médinas et certaines terres sont transférés via des melkias. Les melkias sont écrits en arabe et peuvent être difficiles à déchiffrer. Trouvez un adoul recommandé (notaire musulman) pour vous assurer que tous les propriétaires soient identifiés et qu'ils soient tous d'accord avec la vente.
Taxes et frais

Mettez de côté jusqu'à 12% du prix d'achat pour couvrir les frais de service, les charges et les taxes.

De plus, si vous achetez par l'intermédiaire d'un courtier, le courtier facture généralement des frais d'environ 3 à 5% du prix d'achat. Avec de bonnes compétences en matière de négociation, vous pourrez négocier les frais entre 2 et 3%.

Une fois que vous aurez trouvé la maison de vos rêves au Maroc et que vous aurez signé le contrat de vente, vous devrez envoyer les fonds sur le compte du vendeur.

Si vous n’avez pas contracté de prêt bancaire au Maroc, le virement devra être fait depuis la France directement sur le compte du vendeur en dirham.

Et, vous pouvez facilement le faire avec Small World.

Nous travaillons chaque jour pour vous offrir les tarifs et conditions les plus bas du marché et vous accompagner ainsi dans l’achat de la maison de vos rêves au Maroc !

Chez Small World, nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible et d'analyser votre comportement de navigation. Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton "ACCEPTER TOUS LES COOKIES" ou définir ou refuser leur utilisation en cliquant sur le bouton "CONFIGURER LES COOKIES". Cliquez sur notre Politique en matière de Cookies pour plus d'informations.